Située à l’Ouest de Cholet, la Commune de la Séguinière s’étend
sur 3115 hectares et compte 4117 habitants au 1er janvier 2018.

Nous contacter
  • Vieux Pont 25.10 025
  • Vieux Pont 25.10 003
  • slide1
  • Photo 035
  • 20151101_122746_mini_980x330
  • 20151101_123017_mini_980x330
  • DSC02055Site
  • DSC_6922site
  • DSC_6919SITE
  • le_moulin_de_la_cour2
  • IMGP0744_mini2
  • IMGP0732_mini2
  • IMGP0735_mini2
  • IMGP0736_mini2
  • IMGP0737_mini2
  • 20151101_122746_mini_980x330
  • 20151101_123017_mini_980x330

Les chênes du Moulinard, un peu d’histoire

Les trois chênes du Moulinard

Au fil de La Moine > Les chênes du Moulinard, un peu d'histoireLes chênes du Moulinard qui s’élancent majestueusement face à vous sont âgés de plusieurs siècles. Leurs vastes ramures ont abrité de 1791 à 1799 des messes clandestines célébrées par le vicaire de la paroisse, l’abbé Jean BUCHET. Comme de nombreux prêtres de l’Ouest, appelés les « réfractaires », il avait refusé de prêter serment perdant ainsi le droit de célébrer le culte dans sa paroisse. Soutenu par les fidèles, l’abbé Jean Buchet organisa en cachette des offices, au péril de leur vie, sous ces trois chênes.

 


Le chêne et la religion : une histoire ancienne

Au fil de La Moine > Les chênes du Moulinard, un peu d'histoireDepuis des millénaires, le chêne accompagne l’homme dans son quotidien. Autrefois, le culte du chêne était répandu dans toute l’Europe. Les Grecs, les Romains, les Germains et puis les Celtes célébrèrent le chêne.
Le chêne de Villedieu-la-Blouère par exemple à qui certains attribuent plus de 1500 ans peut témoigner de cette complicité avec l’homme. C’est vers 1865 qu’une chapelle y est construite et achevée en 1899. Elle matérialise le culte et les pèlerinages qui lui sont dédiés.

 


Télécharger les_chenes_du_moulinard.pdf (922 ko)